Les chevaliers de la chouette : une chouette BD !

Publié le par Flora

Un tout jeune garçon, Manille, vit dans un couvent entouré de bonnes sœurs et d'un curieux robot prénommé Tilt. Il rêve de devenir un chevalier, ne serait-ce que pour défendre la mère supérieure du prévôt Bézel, au service du baron de Dampierre. Parallèlement, on suit des personnages appartenant à la confrérie de la chouette, dont l'un des membres, Valence, est victime d'une malédiction : il est devenu moitié homme, moitié chouette. Ce faisant, il a perdu son statut de chevalier ainsi que ses frères. Ils recherchent désespérément le mage Lucius, un magicien capable de renverser le sort. Manille rencontre par hasard la confrérie qui va l'aider à devenir chevalier...

Plusieurs intrigues se nouent dans la BD, pour finalement se recentrer à la fin de l'album, qui reste en suspens, on attend la suite avec impatience ! Globalement, j'ai bien aimé les personnages : le petit Manille est très attachant et les membres de la confrérie aussi. Au niveau de l'histoire, rien de très original quand on isole la trame, des méchants et des gentils, en quête d'une solution pour déjouer la malédiction qui plane sur eux.

Le fait de mélanger la thématique de la chevalerie, avec tous les symboles inhérents à ce monde, à une dose de fantastique surprend un peu et rend la lecture intéressante. Un peu d'humour permet aussi de passer un bon moment en compagnie de tous ces personnages. L'auteur, Ben Fiquet, élabore et dessine un univers assez original, avec de belles planches bien ficelées, dans une large palette de couleurs.

Évidement, les actions sont prédominantes, tout en alternant avec des scènes plus calmes où nous apprenons quelques ressorts de l'intrigue. Cette BD s'adresse aux jeunes enfants, à partir de 8 ans, mais les grands prendront également plaisir à suivre les aventures des chevaliers de la chouette !

Les chevaliers de la chouette de Ben Fiquet, Glénat, collection Tchô ! l'aventure, 81 pages

Les chevaliers de la chouette : une chouette BD !

Publié dans BD

Commenter cet article