La vie secrète des profs, un drôle d'abécédaire des éditions Gulfstream

Publié le par Flora

Paru dans la collection « Et toc ! Ceci n'est pas un abécédaire », la vie secrète des profs se présente comme une petite encyclopédie pratique, qui multiplie les trouvailles de mise en page. Rédigé par une enseignante de français chevronnée et passionnée, Françoise Grard, et illustré par Nicolas Wild, un jeune dessinateur talentueux, l'ouvrage se parcourt en picorant des mots, tous représentatifs du métier d'enseignant : A comme absentéisme, C comme conseil de classe, D comme discipline, E comme ennui... Chaque item est présenté en deux ou trois pages et illustré de façon humoristique. L'ouvrage tente d'embrasser toutes les facettes du métier. En bas de chaque page, des renvois vers d'autres mots sont suggérés au lecteur, ce qui permet une lecture non linéaire.

« Le professeur est devenu un « prof ». Son titre, en perdant deux syllabes, a réduit son prestige ».

La mise en page du texte est très ludique. Ainsi, lorsque l'on feuillette le livre rapidement, on découvre un corbeau qui s'envole avec un fromage dans son bec. Lequel atterrit à côté d'un renard, ce qui bien entendu nous rappelle la fameuse fable de La Fontaine. Et à la fin du livre, des quizz permettent de vérifier si les leçons sont retenues ! A noter qu'un index ainsi qu'une bibliographie complètent la liste des termes de l'abécédaire, puisque c'en est un, finalement !

« Ce qui complique la vie des profs, c'est que privé et professionnel sont en communication permanente. La table familiale est couverte de copies, il passe ses week-ends à travailler dans l'incompréhension de son entourage et le tonneau des Danaïdes de ses corrections ne lui laisse que rarement la conscience tranquille ».

Françoise Grard présente sa vision du métier et évoque surtout son quotidien, à jongler entre les « difficultés croissantes qui mettent parfois les enseignants à bout de nerfs » et les classes à fort effectif. On sourit à certains clichés que l'auteur aborde en toute franchise comme les vacances, les examens, l'emploi du temps...

Destiné à un public adolescent, j'ai trouvé les textes plutôt sérieux et je doute qu'il soit lu par des jeunes, même si certains termes peuvent les attirer, comme les chapitres intitulés « kiffer », « corps », « tabou ». Évidemment, le titre du livre suppose que des aspects cachés du métier vont être dévoilés. L'ensemble est sage et poli, bien écrit, peut-être trop bien écrit car parfois, j'ai trouvé le style un brin pédant (on sent que c'est une prof de lettres qui a écrit les textes !). Mais globalement l'ouvrage est plaisant à parcourir et on apprend plein de choses. A conseiller aux curieux de l'école d'aujourd'hui !

« Le temps de la salle des professeurs est un temps étrange parce que toujours limité. On y discute sur un pied, l’œil sur l'horloge, avec cette tension si particulière de l'enseignant entre deux cours, semblable au soldat entre deux assauts. Les armes ne sont pas posées, elles sont seulement baissées ».

Cette collection comporte d'autres titres déjà parus : « la toile et toi », « t'as la tchatche », « précieuses, pas ridicules », « le cinéma s'affiche »...

Merci aux éditions Gulf Stream et à Sophie Hérisson pour m'avoir envoyé ce livre.

La vie secrète des profs, Gulf stream éditeur, Françoise Grard, Nicolas Wild, 12,50 euros

La vie secrète des profs, un drôle d'abécédaire des éditions Gulfstream
La vie secrète des profs, un drôle d'abécédaire des éditions Gulfstream

Commenter cet article