Hoodoo darlin’, une première BD très réussie de Léonie Bischoff

Publié le par Flora

Hoodoo darlin’, une première BD très réussie de Léonie Bischoff

Belle découverte que ce premier album de Léonie Bischoff, Hoodoo darlin’. Je me suis fiée à la couverture un peu mystérieuse et surtout aux couleurs qui m’ont sauté aux yeux en feuilletant l’album. Globalement l’album est très réussi, avec une belle intensité qui dure tout au long de la lecture, sans temps morts. Une BD qui oscille entre fantastique teinté d’horreur et surnaturel inquiétant sans oublier le zeste de réalisme qui englobe le tout.

L’histoire traite d’une passation de pouvoirs entre un vieil homme sorcier vaudou, Siméon, et une de ses élèves, Adèle, sur fond de racisme anti- noirs dans le sud des Etats-Unis. Adèle s’impatiente au point de suivre son maître dans un de ses voyages vers les esprits, ce qui cause la colère des « grands esprits » (mais nous vaut quelques planches hallucinantes, qui déplacent notre sens de lecture habituel). Pour sauver sa peau, Siméon passe un marché avec les esprits : Adèle doit capturer cinq esprits fugitifs. Sur sa route, elle va croiser le ténébreux Lawrence…

« Regarde bien le nœud que je fais. Il y a beaucoup de pouvoir dans les nœuds ».

Au final, un album étonnant, aux dessins parfois sanglants, dans lequel la jeune Léonie Bischoff nous balade sans états d’âme. Bluffant, intéressant et prometteur !

Hoodoo darlin’, scénario et dessin : Léonie Bischoff, lettrage de Clémentine Bischoff, Casterman/KSTR, 16 €

Blog de Léonie Bischooff

Commenter cet article