La quête des origines : "le sens de la famille" de A.M. Homes

Publié le par Flora

Le sens de la famille est un livre où l’auteur, enfant adoptée, raconte son émotion de retrouver, une fois adulte, ses parents biologiques. Ceux-ci ne se montrent pas vraiment à la hauteur de l’évènement, sa mère ne l’écoute pas suffisamment, trop enfoncée dans sa tragédie personnelle, tandis que son père a des paroles déplacées… Ses parents font soudainement irruption dans sa vie d’écrivain par avocat interposé –très américain- puis la rencontre véritable se fait, d’abord avec le père puis avec la mère, mais ces échanges n’apportent pas vraiment de libération, bien au contraire. Heureusement que l’écriture permet de mettre à distance les émotions, avec leur cohorte d’interrogations existentielles… 

Très poignant parce que très sincère, A.M. Homes nous place constamment à ses côtés et nous découvrons, effarés, ses « vrais » parents, sa mère névrosée, puis son père, qui lui demande bientôt un test de paternité, ce qu’elle accepte très volontiers. Elle n’est pas au bout de ses peines… Elle parvient à mettre à distance sa mère, soupçonnant l’abyme entre elles deux… mais ne résiste pas à son père, qui la balade entre deux promesses de la présenter à ses frères et sœurs… Finalement, il la plantera comme il a abandonnée la mère…  A.M. Homes lui dira ses quatre vérités dans un chapitre époustouflant où l’écriture tient lieu de cour de justice, un final plutôt réussi et vindicatif.

"Etre adopté c'est être adapté, être amputé puis recousu. Qu'on retrouve l'usage de ses fonctions ou pas, il y aura toujours des tissus cicatriciels" (page 63)

Ce document est un très beau livre où A.M. Homes se livre et décrit la recherche bancale de ses racines. La mort de sa mère rend ses tentatives encore plus fortes puisque l’intéressée n’est plus là pour combler les vides. L’imagination s’empare des papiers, des objets… Et la généalogie apporte ses lots de découvertes hasardeuses. Nous assisterons bientôt à l’édification d’une famille dont tous les membres ne répondent pas à l’appel, certains gardant leur part de mystère. Un livre qui donne envie de partir à la recherche de ses propres racines. Puiser dans le passé pour mieux vivre le présent. Pas si évident.

Le sens de la famille, A.M. Homes, récit autobiographique traduit de l'américain par Yoann Gentric, Actes sud, 19,80 €, 234 pages 

Publié dans L'attrape-livres

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Marianne 30/03/2010 19:06


J'aime beaucoup cette présentation que tu nous offres ici. Elle incite vraiment.


Flora 31/03/2010 01:31



merci, ce livre est très fort émotionnellement, et même si on n'a pas été adopté, cela remue des choses en nous ! (notamment la nécessité de connaitre nos origines)