Rejoignez vite "le cercle invisible des lecteurs"

Publié le par Flora

C'est avec un plaisir particulier que je vous présente aujourd'hui un livre qui j'espère fera le buzz parmi les blogueurs amateurs de bouquins : le cercle invisible des lecteurs. C'est un polar dont j'ai découvert l'existence tout simplement en allant... travailler : son auteur, Yannick Le Bihan, est en effet formateur de français dans le CFA où je travaille. C'est son premier livre, et pour un premier livre, c'est plutôt réussi !

 

Pierre Morel, journaliste d'investigation "dont [la] curiosité était [la] seule fortune, (...) n'avait aucun scrupule à la vendre à l'encan". Pendant qu'il enquête sur Rondeau,un élu local qui distribue de grosses enveloppes à tout va , une ancienne amie de fac le contacte à propos de l'association du Passe-Livres qu'elle fréquente.  Cette petite assemblée qui se réunit au Galway, un pub irlandais de la Doutre, a des réunions de plus en plus houleuses... L'AMORC (ancien et Mystique Ordre de la Rose-Croix) ne serait-il pas la cause de ces désordres ?  Il semblerait d'autre part que de gros pavés soient déposés intentionnellement dans les totems installés par  l'association, avec des passages surlignés, à chaque fois à la page 666, "dites donc c'est le nombre du diable et la bête dont il est question, c'est celle de l'apocalypse, non ?". Le hic, c'est que bientôt des cadavres apparaissent. La signature habituelle du criminel ? Un livre ensanglanté...   

  

"Figure-toi que nous avons mis en place un "Totem". Avec la complicité du patron, on l'a carrément installé en bas, dans le bar, près de l'entrée. Le "Totem" se remarque, c'est une gondole, un présentoir où chacun peut se servir et prendre connaissance de la règle du jeu. Une centaine de livres sont en permanence prêts à être libérés. Les bouquins sont dotés d'une étiquette où figure un numéro d'identification qui s'obtient en enregistrant le livre sur internet. Il sert à suivre ses éventuels déplacements. La règle veut que les livres entrent en jeu grâce aux lecteurs. Il n'y a pas de point fixe d'où partent les livres".  

 

Ce Cercle invisible des lecteurs est un bon polar qui se lit d'une traite. Les différentes pistes développées par l'auteur mènent habilement vers le dénouement final et m'ont toutes tenues en haleine. J'ai bien aimé l'atmosphère du Galway, un pub qui a réellement existé à Angers (sous un autre nom), les personnages hauts en couleurs que l'on rencontre, ainsi que le décor du roman : Angers, la Doutre, Béhuard et bien d'autres lieux associés de notre paisible cité angevine ! J'ai apprécié aussi le style de l'écriture, très travaillé, ainsi que le vocabulaire très riche et les nombreuses références livresques, qui ne sauraient déplaire à la bande de blogueurs amateurs de "Passe-livres" virtuels que nous sommes ! Yannick, je n'ai qu'un mot : Bravo !

 

Le cercle invisible des lecteurs, mon petit éditeur, 19 euros, 170 pages  (premier chapitre en ligne)

 

site de l'auteur

 

 

 

Publié dans L'attrape-polars

Commenter cet article

sophielit 22/12/2010 11:35


Hello Flora, tu es tagguée chez moi...
http://actualitte.com/blog/sophielit/2010/12/22/tag-des-cadeaux-de-noel/


Flora 23/12/2010 19:50



bon, il va falloir que je me creuse les méninges pour trouver des idées de lecture... Exercice qui peut sembler facile mais pour moi qui hésite toujours entre deux choses, il va falloir trancher
!



Marie-Claire 20/12/2010 10:05


Je n'ai pas ouvert un polar depuis la fin du prix ELLE. Ce n'est pas que cela me manque mais là tu me donnes envie ...


Flora 22/12/2010 19:12



Alors vas-y, je te le conseille ! c'est un livre que j'ai lu plus comme un roman que comme un polar... Et c'est un premier roman !



Joelle 12/12/2010 12:17


J'ai eu fréquenté un pub irlandais appelé le Galway (il existe d'ailleurs toujours mais je sors moins le soir ! mdr !) ... du coup, je pense trouver amusant de lire une histoire qui parle d'un pub
du même nom ! Par contre, je ne connais pas trop bien la région d'Angers vu que je n'y suis allée que deux ou trois fois et très rapidement à chaque fois !


Flora 12/12/2010 18:11



c'est vrai que le décor du livre se passe à Angers : c'est rigolo pour moi qui connait bien la ville mais on peut le lire même si on ne connait pas Angers... D'ailleurs je suis très curieuse
d'avoir ton avis sur ce livre...