Autoportrait de l'auteur en coureur de fond de Haruki Murakami

Publié le par Flora

murakami-coureur-de-fondJ'ai lu un peu par hasard Kafka sur le rivage il y a peut être deux ans maintenant et j'avais été éblouie par ce roman dingue et beau. A l'époque, je n'avais pas commencé ce blog donc cette lecture était passée à la trappe... Aujourd'hui encore me reste en mémoire quelques images de Kafka sur le rivage même si je serais bien en peine de le résumer correctement. Une expérience intéressante pour la lectrice que je suis et sans aucun doute une découverte, une de plus me direz-vous, car un livre remplace l'autre mais ici ce fut quand même différent, Murakami a une petite musique que l'on n'oublie pas et qui résonne encore longtemps après.

Et comme Murakami est un auteur connu et reconnu, son dernier livre a été reçu un peu comme un évènement, commenté allégrement ici et là dans la presse au point que j'ai ressenti un désir impatient de le parcourir. D'autant plus que ce livre était autobiographique et qu'il traitait de la course à pied, la grande passion de cet auteur vraiment original. Et comme j'essaie désespérément de me remettre à la course, je me suis dit que ce livre allait me donner envie de fouler à nouveau ma belle campagne angevine (vous voyez à quoi j'en suis réduite !).

Finalement, même s'il est intéressant, ce livre est plutôt terre à terre et ennuyeux. Vu la qualité de ses romans,  je conseillerais davantage ceux-ci plutôt que ce livre dans lequel l'auteur recense toutes ses courses, et notamment ses marathons. Il intéressera plutôt les coureurs, de mon point de vue, car il s'attarde beaucoup sur ses temps, les trucs qu'il met en place pour finir ses courses, les durées de ses entraînements... Parfois, il fait des parallèles avec l'acte d'écrire, mais le plus souvent il brode autour de ses courses et de son jogging quotidien. Il justifie sa passion sportive par le fait qu'il souhaite écrire le plus longtemps possible.  Pas mal mais je suis restée sur ma faim. Quand à mon désir de courir, je le mettrai dimanche à exécution, ou pas ! 

Autoportrait de l'auteur en coureur de fond de Haruki Murakami, traduit par Hélène MORITA, avril 009, Belfond, 19,50 €, 192 pages.

Publié dans L'attrape-livres

Commenter cet article

Sentinelle 10/10/2009 12:02


Merci du conseil, je pense faire l'impasse sur cet autoportrait et lire plutôt ses autres romans !


Flora 02/11/2009 21:09


Oui moi aussi dès que j'ai du temps je me pencherais avec plaisir sur ces autres romans...