"D'autres vies que la mienne" d'Emmanuel Carrère

Publié le par Flora

J'ai profité des vacances pour lire tranquillement le dernier livre d'Emmanuel Carrère "D'autres vies que la mienne" paru aux éditions POL très récemment. Ce livre s'est imposé à moi pour deux raisons : il fait partie de la sélection du livre du prix inter (que je m'engage à parcourir entièrement cette année ! Tiendrais-je cette promesse à moi tenue ?) et j'avais assez aimé "un roman russe" du même auteur, pour avoir envie de replonger dans sa prose.

Emmanuel Carrère a un don certain pour dire, nommer, expliciter les choses : il le fait d’une façon qui semble simple mais sans que ce soit simpliste. Dès lors, iI parvient à nous intéresser aux évènements de sa vie qui l’ont marqué ou interrogé : « Il est question dans ce livre de vie et de mort, de maladie, d’extrême pauvreté, de justice et surtout d’amour. Tout y est vrai » prévient-il au dos du livre. Il ne faut donc pas prendre ce texte comme une fiction, mais plutôt comme un récit de vie qui mêle les rencontres dues au hasard de la trajectoire d’un auteur sensible à d’autres vies que la sienne.

 

C’est fort, éminemment  sincère, poignant parfois. D’aucuns diront qu’on ne fait pas de la littérature avec de bons sentiments. Ils auraient tort ici. Cela me fait penser à Marie de Hennezel dont j’ai lu il y a longtemps un livre qui parlait de la mort…

 

Souvent, je me suis dit que ce livre était un peu un patchwork, d’impressions, de sensations, de souvenirs et encore un livre de fiction. Fiction ? Lorsqu’il imagine, à partir des témoignages de ceux qui l’ont approchée,  la vie de sa belle- sœur ou de son ami, le juge Etienne… Emmanuel Carrère se moque finalement des genres, il écrit un texte qui s’appuie certes sur des évènements réels mais surtout qui les dépasse. Il nous touche et c’est le principal.

 

"D'autres vies que la mienne", Emmanuel Carrère, POL, mars 2009, 309 pages, 19,50 €

Publié dans L'attrape-livres

Commenter cet article

Davnat 02/04/2015 17:30

Bonjour,
je me permets un petit commentaire sur votre blog pour vous signaler que l'adaptation théâtrale de "D'autres vies que la mienne" d'après le récit d'Emmanuel Carrère se jouera à Paris à la Manufacture des Abbesse à partir du 17 mai puis tout l'été au Festival d'Avignon.
Chaleureusement.
David Nathanson / Cie Les Ailes de Clarence

sebastien L 15/07/2009 19:58

Un livre dont on a beaucoup parlé, et que j'aimerais pouvoir lire avant la rentrée littéraire, si je le trouve!

Albertine 03/06/2009 08:07

Oui poignant ! j'ai beaucoup aimé aussi !

sandra 26/05/2009 23:24

Oui c'est un roman poignant, profondément humain que j'ai lu avec dans la tête la mélodie de la chanson de Nougaro "Bonheur", ce sentiment de bonheur inaccessible que Carrère évoque quand il parle de lui...Ce que les autres lui ont donné pour dépasser ce sentiment...

Anne 18/05/2009 10:21

Je découvre ton blog avec ce billet qui dit exactement ce que moi aussi j'ai pu ressentir en lisant ce livre.

Flora 21/05/2009 20:57


Merci d'être passée par ici...