Jean-Marie Borzeix ressuscite les morts dans "Jeudi Saint"

Publié le par Flora

"Jeudi Saint" est une enquête autour de l'assassinat de quatre paysans le 6 avril 1944, fusillés par des soldats allemands dans le Limousin. Jean-Marie Borzeix, originaire de la région, s'interroge et du même coup nous interroge sur la mémoire malgré le temps qui passe. En effet, soixante ans après, il mène l'enquête auprès des habitants encore vivants, auprès des archives de la gendarmerie, dans les documents sur cette période noire de l'histoire de France. Il exhume des preuves, relie tel et tel évènement et nous fait part de ses réflexions. Et petit à petit, d'autres morts surgissent, d'autres tragédies.  Des enfants, des femmes, déportés vers les camps, déplacés par les évènements, parfois oubliés. Et la figure de Chaïm apparaît. L'auteur s'y attache (et nous avec) et il devient le symbole du sort réservé aux étrangers juifs durant l'occupation...  


Pourtant, ce travail d'historien n'est en rien une quête familiale. Les quatre paysans fusillés, ainsi que tous les morts dont s'émeut Jean-Marie Borzeix ne sont pas de sa famille. Ils sont juste des ombres dont il souhaite  honorer la mémoire.  Et c'est captivant parce que l'auteur sort de l'oubli des personnes dont la vie a été fauchée brutalement et dont plus personne, à part les familles affligées, ne se souvient aujourd'hui. Le résultat est glaçant, édifiant et déchirant.


"Jeudi saint" de Jean-Marie Borzeix, Stock, 150 p, 16 €

-
éditions Stock
- article de La Croix
article de Lire
- article d'Alice Ferney dans le figaro du 06/06/2008 

Publié dans L'attrape-livres

Commenter cet article

Daniel Fattore 01/10/2008 21:56

... c'est du lourd! Je vais garder ce titre en mémoire. Il m'arrive du reste parfois de me retrouver dans le Limousin, en Creuse plus précisément, pour des championnats d'orthographe. Donc forcément, ça devrait m'interpeller.

Flora 02/10/2008 19:51


alors bonne lecture ! j'attends vos impressions...