"Mon grand père" de Valérie Mréjen, un récit sec et aride...

Publié le par Flora

Dernièrement, je furetais dans les allées d'une des bibliothèques d'Angers et je tombe sur un petit livre (si l'on en juge par l'épaisseur): "Mon grand-père" de Valérie Mréjen, mis en valeur sur une étagère... Bon, me dis-je, voici un livre qui va être vite lu. En effet, le livre fait 63 pages et est découpé en paragraphes de longueurs inégales...   
Curieux  ouvrage, curieux objet ! On dirait presque des notes autour de souvenirs, autour de l'enfance également, autour de la famille surtout, notamment la figure du père, omniprésent...   Sur ce livre, j'ai lu quelque part qu'il s'agissait de "réminiscences consignées (...) dans un ordre arbitraire ". Et c'est exactement cela, un peu comme "Je me souviens" de Georges Perec mais sans de leitmotiv...

"   Ma mère disait que c'était vulgaire pour une femme de fumer dans la rue. 

Nous avions un voisin dont la femme répétait tout le temps "c'est ça, c'est ça !". On l'appelait Madame "C'est ça c'est ça".

Il y en avait un autre que l'on entendait jouer toute la journée le même morceau au piano". (p.20)


Et l'émotion dans tout cela ? Elle est ténue, lointaine mais parfois, elle émerge... Si si ! lisez, vous verrez !

Plus d'infos :
site Evène
Wikipédia

Publié dans L'attrape-livres

Commenter cet article

Michel 10/07/2008 17:24

Je dois avouer que je ne connais pas : je note, je note...
Merci.

Flora 10/07/2008 22:03



En espérant que cela te plaise !



Marie 09/07/2008 10:24

J'aime beaucoup cette auteure !! J'ai énormément apprécié de Valérie Mréjen : "L'agrume" et "Eau sauvage" et je les offre souvent... :-))

Flora 10/07/2008 22:02


oui, il faut que j'aille voir ces titres de plus près... Personnellement, je trouve cela pas mal mais quand même un peu "sec", un peu dépouillé. Mais j'ai trouvé cela intéressant quand même.