"La jambe gauche de Joe Strummer" de Caryl Férey

Publié le par Flora

Quelques heures m'ont suffit pour lire "la jambe gauche de Joe Strummer" de Caryl Férey. Lire un polar ne fait pas du tout partie de mes habitudes de lecture, mais c'était avant de lire le surprenant billet de Michel, éclectique lecteur, sur le dernier opus de Caryl Férey : Zulu. Faute de pouvoir le dénicher à la bibliothèque, j'ai choisi un peu au hasard et très vite "la jambe gauche de Joe Strummer" qui me faisait de l'oeil parmi d'autres titres... 

Evidemment, ça démarre plutôt mal pour le personnage principal, Mc Cash, qui cumule plusieurs handicaps : borgne, vieux flic fatigué, plutôt le genre ours (très) désagréable avec ses semblables, abandonné par sa femme... Mais sous la carapace plutôt dure du bonhomme perce un obstiné, de surcroît Irlandais, ce qui n'arrange rien, qui  va aller au bout d'une sale affaire.

Curieusement l'arrière-fond du livre résonne bizarrement avec l'actualité : parfois la réalité dépasse la fiction. Et bien sûr, certaines ficelles d'écriture relatives au genre sont plutôt grosses :  l'auteur nous fait douter de certains personnages avant de les innocenter totalement,  les macchabées* sont légion autour de Mc Cash, à croire qu'il sème la mort à tour de bras, ses blessures ne sont jamais que superficielles (et pourtant que de sang versé, que de coups et de risques pris !)...

"Leurs regards se croisèrent, genre pleins phares. Marguerite hésitait, à vrai dire très mal : ce n'était pas son tempérament. L'Irlandais sut alors qu'il avait vu juste, son vieil instinct de flic lui révélait l'envers des surfaces ; même à demi mort, même pourrissant sur pied, il était encore l'âme qui transperce l'aiguille dans le chas des mystères, comme disait Angélique..."

L'atmosphère est noire, humide aussi puisque la Bretagne sert de toile de fond, nauséeuse mais jamais désespérée. On entr'aperçoit la lumière au bout, sur des airs des Clash, chaque chapitre du livre étant intitulé de leurs titres.  Une belle plongée en eaux troubles...

Site Gallimard : interview Caryl Férey
Site Polar noir
Site  actu-du-noir

*comme je ne savais pas écrire ce mot (machiabés ? macchiabées ?... ) j'ai dû rechercher sur internet l'exacte orthographe car non de nom je ne veux absolument pas commettre de fautes ici-bas...

Publié dans L'attrape-polars

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Jean-Marc Laherrère 19/06/2008 09:22

McCash est effectivement un des personnages de Plutôt crever. Mais pas son personnage central. Il prend de l'importance dans la jambe gauche. Il reste à espérer qu'entre deux gros romans "voyageurs", Caryl Férey aura le temps de revenir à son iralando-breton déglingué.

Flora 19/06/2008 21:44


merci pour cette rectification, mais je me suis attachée à ce personnage ! alors s'il n'est pas le personnage principal... non, je blague ! ça me donne envie de lire "plutôt crever".


Karine 03/06/2008 23:01

Comme tu as pu le lire chez moi, j'ai bien aimé ce livre aussi et je lirai volontiers une autre aventure de McCash!

Flora 04/06/2008 17:35


apparemment, "la jambe gauche..." est le deuxième livre avec Mc Cash, le premier s'intitule "plutôt crever : une enquête de Mc Cash". Je le lirais probablement pour retrouver ce personnage haut en
couleurs !


valdebaz 03/06/2008 21:37

je vois que la rencontre avec Mc Cash s'est bien passée et que son côté mal dégrossi plaît bien ! Je me lancerai avec plaisir dans une autre aventure avec lui tiens ! ;) autrement je tenterai les autres sans lui aussi.

Flora 04/06/2008 17:35



c'est vra qu'une rencontre avec un teigneux pareil ne s'oublie pas !



Michel 02/06/2008 11:35

"Un livre qui me faisait de l'oeil" : ça c'est une image !
Sinon, ça me donne l'envie de lire ce livre là...

Flora 02/06/2008 19:11


C'est un polar dans le plus pur style ! quoique je n'en lise pas beaucoup... Et quant à moi j'ai furieusement envie de lire "Zulu" grâce à ton post...