"Grains de beauté" de Frédéric Clément

Publié le par Flora

J'avoue... je n'ai pas terminé "Grains de beauté et autres minuties d'un collectionneur de mouches" de Frédéric Clément. Et pourtant ce livre aurait mérité une lecture attentive et minutieuse.   Mais en ce moment, je ne peux pas lire de beaux textes sans que cela me fatigue. Il me faut de la facilité, du suspense, de la tension narrative ! Honte à moi !. Ainsi, j'ai lu la moitié des "grains de beauté", en appréciant le style de l'auteur, original - beaucoup de phrases nominales- , sensuel, particulier. Ecoutez plutôt :
"Je parle. Je raconte. Je laisse couler mes aventures libertines de peintre ambulant, mes croustillants tableautins, mes miniatures épicées, mon histoire de Marquise exquisément cruelle, de pavillon chinois, de mouches enjôleuses, de vallée d'Organdi, de boîte en galuchat et de grains de beauté." (p.42)
Souvent, j'ai buté sur des mots inconnus. J'aurais dû avoir la force d'ouvrir mon dictionnaire mais comme je l'ai dit, je suis d'humeur très paresseuse en ce moment ! Curieux paradoxe, je reconnais de hautes qualités littéraires à ce texte mais je suis incapable de les apprécier. Pire, je les rejette dédaigneusement... 

Frédéric Clément, vous avez engendré un récit hautement poétique, créé un univers qui conjugue imaginaire et merveilleux. Mais, et  j'en suis désolée, je ne parviens pas à m'approprier votre monde. Je reste désespérément au bord, comme une âme abandonnée, sans pouvoir faire la traversée. Vous êtes désespérement trop subtil, trop pur pour moi...

Je dois rendre ce livre à la bibliothèque demain, sous peine de ne plus pouvoir emprunter de documents (livres, DVD, CD, albums pour Nino, albums de photo, monographies, roman, magazines...).  

Site   Actes sud : présentation du livre avec extraits lus par l'auteur  

Critique sur le site Evène : qui résume merveilleusement ce curieux livre :
"Petit précis de subtilité, ‘Grains de beautés’ est un véritable cabinet de curiosités. Cette miniature est un doux murmure, un aller simple vers un monde entre l’imaginaire et la sensualité. Petit livre, petits chapitres, petites phrases ou simples mots. Comme un écrin minuscule, ce livre est une histoire digne des ‘Mille et Une Nuits’. La plume de l’auteur nous berce et nous envole dans ses transes. Chaque chapitre est un petit tableau, une esquisse de paysage, un avant-goût de volupté. Lettres enflammées d’un peintre en exil à une “exquise marquise”.
Transhumance de l’amoureux sur les mers de Chine pour atteindre le sommet de l’érotisme : les grains de beauté de sa promise. C’est le chantage amoureux qui conduit le héros, parti chercher les minuscules trésors commandés par sa douce. Etres lilliputiens, cartes géographiques dessinées avec précision et infimes détails sur le corps d’un marin, microscopiques magots poétiques, voilà les ingrédients de ce recueil d’éphémères bibelots… Un style rare qui enveloppe le lecteur de toute la volupté des boudoirs où lyrisme et sensualité se confondent."

Site, blog, muséum, magasin... de Frédéric Clément  : ici 
  

Publié dans L'attrape-livres

Commenter cet article

amaryllis 22/05/2008 19:43

C'est un livre très poétique mais il manque d'illustrations.

Flora 22/05/2008 21:43


Oui très poétique, avec un soupçon d'érotisme, ce qui ne gâche rien ! Je me disais aujourd'hui que je pourrais le classer -si on peut classer un tel livre- dans une catégorie comme "à re-découvrir
dans x ans"...  


florinette 21/05/2008 11:52

J'aime beaucoup la couverture, mais pour l'instant je ne suis pas très tentée par le reste !