La ballade immobile de Sandro Veronesi dans "Chaos calme"

Publié le par Flora

Voilà, j'ai enfin fini "Chaos calme" de Sandro Veronesi.  J'ai été plutôt captivée par l'histoire mais je n'ai pas pu avancer très vite car j'étais souvent fatiguée (pour des raisons extérieures au livre !!!) et donc ma lecture a été découpée en beaucoup de morceaux. Il faut dire aussi que le livre est long, environ 500 pages...

L'histoire est étonnante et l'auteur entretient un suspense délicieux autour de peu de choses finalement, donc j'aurais tendance à dire "du grand art" ! 
Jugez plutôt : Pietro, un quadra italien, aperçoit deux femmes en train de se noyer. Avec son frère, il décide d'aller les sauver en prenant des risques insensés. Pendant ce temps, sa femme se meurt accidentellement.  Et l'on retrouve Pietro peu après, lors de la rentrée de sa fille, Claudia. Le jour de la rentrée, il décide de rester devant son école toute la journée. Jour après jour, il campe dans sa voiture et fait d'étonnantes rencontres...

C'est un roman sur la vie qui passe, sur l'amour, sur les listes que fait Pietro, sur les fusions qui ont parfois lieu dans les grandes entreprises... Le plus curieux, même à lui-même, c'est que Pietro ne souffre pas, sa fille non plus et cela inquiète leur entourage, en premier lieu Marta, la soeur de la morte et Carlo, le frère de Pietro.

Souvent, j'ai pensé à Diderot et à "Jacques le Fataliste". Cette façon de nous promener,  nous lecteur, au gré des rencontres des personnages. Des choses anodines deviennent de petits  évènements à part entière. L'auteur s'interroge par le biais de son personnage sur le sens  de la vie, sur nos rythmes de vie éffrénés, sur les réelles motivations de nos actes, sur nos amours... Souvent, j'ai été émue par ce livre, par les personnages décrits, par les situations. Parfois, j'ai trouvé le temps long... Mais au final, ce livre reste une belle ballade, quelque part en Italie, devant une école.

Ce livre a été adapté au cinéma, avec Nanni Moretti, mais pour le voir en France, il faudra patienter le deuxième semestre 2008.  Le film  a fait scandale en Italie, apparemment à cause d'une scène de fellation (qui existe dans le livre), dixit l'Express avec une interview de l'auteur, ici.  

"Chaos calme" a reçu plusieurs prix dont le prix Méditerranée étranger 2008 et surtout  le prix Strega en Italie (en 2006), équivalent italien du Goncourt. 

Quelques critiques :
- site de la passion du livre
- Le Figaro Madame
- L'Italie à paris
- Le Monde

Publié dans L'attrape-livres

Commenter cet article

Florinette 19/11/2008 11:22

Je reviens pour te dire que j'ai adoré cette lecture et n'ai pas ressenti une seconde ces 500 pages !! :-))

Flora 19/11/2008 21:56


Super ! moi j'avais parfois trouvé cela un peu long ! mais très bien dans l'ensemble !


Marie 17/05/2008 00:02

Oui oui ;-)

Marie 14/05/2008 16:59

J'ai entendu parler de ce livre dans l'émission "Le Bateau livre", les chroniqueurs m'avaient bien donné envie de le lire (tous avaient adoré).. mais vu le côté "statique" de l'histoire (un type qui reste dans sa voiture), j'ai quand même un peu peur de m'ennuyer... et ça fait plusieurs fois que j'hésite devant les rayons de ma librairie pour l'acheter ou pas...

Flora 14/05/2008 21:55



je ne regarde pratiquement plus la télé alors les émissions littéraires ! j'ai essayé ce livre sur les conseils de ma libraire... et j'ai bien aimé car même si c'est statique, (effectivement !)
il se passe plein de choses, de petites choses, et d'autres plus importantes. En fait c'est un bouquin dans lequel tu peux plonger et t'immiscer, presque malgré toi, car tu t'identifie
au narrateur, qui nous fait tout partager. Il faut se laisser guider, et suivre son rythme. Et parfois oui c'est lent, parfois non... J'espère t'avoir convaincue !  



florinette 28/04/2008 14:35

Je ne savais pas qu'il y avait 500 pages, mais cela ne va pas m'empêcher de me lancer dans cette lecture qui me fait très envie, je vais juste attendre le bon moment pour cela, les grandes vacances me semblent idéales ! :-)

Flora 16/05/2008 23:09



parfois les indications de pages sont utiles pour "planifier" sa lecture... ici les 500 pages coulent assez vite...