En bande organisée de Flore Vasseur

Publié le par Flora

En bande organisée est un roman atypique de Flore Vasseur, qui tente d’assembler deux univers à priori éloignés : la littérature et l’économie (et par extension la politique). Et lorsqu’on feuillette l’ouvrage, machinalement, on repère plein de flashcodes insérés dans les pages, qui renvoient à tout un tas de sources, articles, vidéos, enquêtes… De quoi piquer mes instincts de lectrice chevronnée : ce roman semble à même d’expliquer les évènements actuels, entre crise économique et faillite des institutions.

Sept personnages se partagent les chapitres de ce roman : Clara, Jérémie, Bertrand, Vanessa, Alison, Antoine, Sébastien. Ils sont tous passés par l’entonnoir HEC pour ensuite déverser leur jeunesse dans divers milieux professionnels : finance, politique, informatique, communication, journalisme. Arrive la quarantaine et c’est à cet âge que Flore Vasseur choisit de nous les dépeindre. Ils sont un peu fatigués et au bout du rouleau, ces personnages à l’apparence et aux CV flatteurs, qui peuvent se targuer d’appartenir à une certaine élite.

Clara, journaliste dans un grand quotidien, s’apprête à recevoir les insignes de chevalier des Arts et des Lettres. Elle vit avec Bertrand, directeur du cabinet de la ministre de l’économie mais leur couple se délite sous la pression. Ils s’inquiètent pour Sébastien, responsable de la communication de la grande banque Folman Pachs, qui se noie dans son travail, surtout depuis que ses supérieurs lui ont refilé une affaire louche, qui risque bien d’intéresser la presse… Quant à Jérémie, il est devenu expert en redresseur de banques, sa femme Alison n’est qu’une femme au foyer qui s’ennuie à mourir et Vanessa, la dernière de la bande, s’est constitué des réseaux dans tous les milieux en se spécialisant dans la communication. Ne reste à présenter qu’Antoine, qui s’est retiré du monde existant pour mieux investir le monde virtuel en devenant hacker au service de l’état mais également d’organisations dissidentes comme le mouvement « anonymous ».

Le résultat de ce vaste roman ? Un vaste charnier où Flore Vasseur dissèque la place des banques, leur rôle dans la crise actuelle, mais aussi la politique de l’Europe, son rôle dans la crise actuelle…

Personnellement, j’ai parcouru ce roman avec intérêt souvent, parfois avec un peu d’ennui en dépit de tout l’art de l’auteure à insuffler à travers ses personnages sa compréhension des affaires actuelles. J’ai souvent été rebutée par les notions abordées que je ne comprenais pas toujours. Le fait d’apporter des éclairages par l’intermédiaire des flashcodes est à ce titre intéressant car cela permet d’approfondir certains évènements sur lesquels le texte s’appuie, et ces évènements sont tous réels, comme le souligne l’auteur dès le départ. Avec du recul, je dirais que c’est un roman percutant, à l’écriture prenante, passionnée, hargneuse. Au milieu du roman, j’ai un peu peiné à poursuivre mais globalement c’est intéressant. Curieux et marginal, ce roman oscille entre vulgarisation économique et intrigue romanesque aux allures de polar. Pas mal !

En bande organisée, Flore Vasseur, équateurs littérature, 317 pages, 19 €

Blog de Flore Vasseur : http://blog.florevasseur.com/

Site de Flore Vasseur : http://florevasseur.com/fr/

En bande organisée de Flore VasseurEn bande organisée de Flore Vasseur

Commenter cet article